Décès de Bernard RUETSCH

Notre ami, Bernard, vice président de l’ASC Saint Michel, est décédé le 28 août 2019 à son domicile.

TRÜRIGI ZITTE

 Bernard !

        Dans toutes les associations, il y a ceux qui font et ceux qui suivent, Bernard était des premiers et son engagement sans faille a duré jusqu’au bout de ses forces.

        « Si Sach, das isch d’ Müsik gsih ! Nit si Brüef, denn er isch Schrîner gsih, aber fir d’ Müsik, was hàt er nit alles gmacht ! »

       Trompettiste d’abord, il prit ensuite la direction de la Fanfare. Il avait compris que pour progresser, il faut apprendre, donc, avec d’autres bien sur, il créa l’école de musique.

« Dert sind d’meischti jungi Rieschpacher dure, denn sàllemols hàn sie im Dorf ke grosse Üsswahl gha, üsser Füessball un Müsik ! »

Tout pour la musique !

       Lui-même, il n’hésitait pas à suivre les stages de formation tant qu’il a pu, car il voulait progresser, toujours et encore, et s’il a pris sa retraite professionnelle, seule la maladie a pu l’obliger à prendre sa retraite musicale.

« Wu ‘s Zitt gsih isch, hat’r d’ Jungi lo dirigiere, denn ‘s wichtige fir ihn, isch vor allem was fir d’ Fanfare güet gsih isch ! »

       Pour cela, il changeait à l’occasion d’instrument pour combler un manque dans un pupitre. La Fanfare d’abord, toujours ! Ce n’est par hasard qu’elle est allée si haut.

« Aber im Verein wird o Theater gspillt, drno hat er natirlig o Theater gspillt wenn me ihn brücht hat. Un in dr Fasnacht hat er àmel o mit gmacht, bi dr Müsik un bim Singe. « 

       Ses compétences professionnelles ont trouvé naturellement de multiples applications lors de la construction, des transformations ou de l’aménagement du Foyer.

« Uf’m Compiuter hat er sogar o no mànki Stunde verbrocht, fir’s Verein, immer wider. »

       Bon vivant, cependant, il aimait rire et chanter, et les murs du Foyer garderont longtemps l’écho du « Chérie, je t’aime… » qu’il entonnait volontiers lors des troisième mi-temps du Bunte Narre Obe !

       « Er isch d’ Seel gsih vu unserer Müsik, un jetz müess ‘s witerscht geh ohne ihn, denn es müess immer witerscht geh ! « 

       Merci, Bernard !

Casimir Was

 

2019 LE VOYAGE DE MONSIEUR PERRICHON

 

de Eugène Labiche et Edouard Martin

        Monsieur Perrichon, bourgeois ayant fait fortune dans le commerce des carrosses, part, avec sa femme et sa fille, à la conquête du monde, en l’occurrence, le Mont Blanc.

            Ils y sont suivis par Armand et Daniel, deux jeunes gandins bien décidés, eux, à conquérir Henriette.

        Ils y rencontrent aussi un drôle de commandant, amoureux d’une langue difficile et d’une fille facile.

            Bien d’autres personnages pittoresques et bien des péripéties jalonneront encore ce parcours du combattant !

            Rendez-vous à Paris, Gare de Lyon, pour le départ du Perrichon Circus !

MISE en SCENE

Jean-Charles MATTLER                     avec

COSTUMES                                                Bernadette HELL

Bénédicte ENDERLEN                         Régine HELL                  

DECOR                                                         Geneviève MATTLER

Christine BURTSCHY                          Céline STOECKLIN

LUMIERES                                                  Michel FRANKE

David ANSTETT                                     Jean-Charles MATTLER

                                                                         Jean-Luc SCHMITT

                                                                         Philippe SIMON

                                                                        Aurélio TOLOSA

                                                                       Matthias WELLING

REPRÉSENTATIONS

                                samedi 29 juin à 20h 30     à  ALTKIRCH  Halle au blé

RÉSERVATIONS

                         Altkirch :       03 89 08 36 03

                                               billetterie@mairie-altkirch.fr

                                               www.halleauble-altkirch.fr

 

BNO 2019

Le BNO 2019 a vécu… Voici des photos des représentations pour ceux qui veulent se rappeler le spectacle et bien sûr pour ceux qui, hélas, n’ont y pu assister.

Et quelques photos des coulisses…